Hearth

Hearth est une sculpture de grand format créée en utilisant une combinaison d’encres à alcool, de feuilles Dura-Lar, de fil de fer et d’éclairage. Ces éléments se combinent pour créer un auvent monté sur des structures en surplomb situées sur l’île de la Place de l’Ontario, éclairé de l’intérieur. Colorée de rouges, d’oranges et de jaunes éclatants, Hearth fait vivre aux visiteurs une expérience sur le plan visuel qui procure un sentiment de chaleur.
Hearth a été conçu pour servir de lieu de rassemblement afin de combattre l’isolement et la solitude si souvent ressentis pendant les longs mois d’hiver. Cette œuvre offre un espace pour se réunir à l’abri et une lumière chaleureuse même par temps froid ou à la nuit tombée. En hiver, l’une des principales attractions de la Place de l’Ontario est le feu de camp : les gens peuvent s’y réunir pour se réchauffer tout en profitant de la magie de nos hivers canadiens. Hearth est également un autre endroit où les gens peuvent vivre la même chose : se réunir pour trouver un moment de chaleur, pour faire partie d’une communauté et pour chercher un abri ensemble. En abordant le thème « cocon ou coucouner », j’espère pouvoir offrir un moment de réflexion s’appuyant sur la renaissance grâce à la communauté. Créer un espace dans lequel plusieurs personnes peuvent se réunir pour découvrir l’œuvre ensemble et entamer le processus de guérison.


Artistes

  • Caterina Stambolic

    Caterina Stambolic est une artiste multidisciplinaire qui vit et travaille à Toronto, en Ontario. En 2017, elle a obtenu un baccalauréat spécialisé en arts visuels en atelier à l’Université Brock. Son travail a été présenté à l’exposition annuelle Artistes émergents 2018 de l’Ontario Society of Artists, à la Toronto Public Library S. Walter Stewart et à l’exposition Lumière en hiver 2018-2019 de la Place de l’Ontario. Caterina travaille principalement dans les domaines de la sculpture, de la photographie et de l’animation, mais elle explore toujours de nouveaux supports. Mettant à profit sa propre expérience de la dépression et de l’anxiété, elle cherche par son travail à donner un sens à ces sentiments et à créer des espaces où les gens peuvent retrouver un sentiment d’unité et de paix. Cette approche l’a menée à étudier la manière dont la chimie de notre cerveau, et plus particulièrement les maladies mentales, touche une grande partie de nos relations avec notre environnement sur le plan physique. Récemment, son travail s’est concentré sur l’examen des sentiments d’isolement et la création d’œuvres qui par nature rassemblent les gens pour les regarder. Les sculptures, dont les matériaux principaux sont la lumière et la couleur, attendent d’être activées par un visiteur qui se déplace autour de l’œuvre pour voir chaque pièce dans son intégralité. Même si ses sculptures façonnent elles-mêmes la lumière, la participation des visiteurs est cruciale pour chaque œuvre et témoigne du pouvoir de la collectivité et de la conversation lorsqu’il s’agit de santé mentale.


Programmes Spéciaux

Search

Menu